Découvrir Delhi avec ses enfants

3 jours passés à Delhi et nous n’avons pas vu le temps passer.

Au programme, dans le désordre : Qutb Minar, Lotus Temple, Musée de Gandhi (il s’agit de sa dernière résidence,  où il fut assassiné), Raj Ghat (mémorial où à été incinéré Gandhi), Indian Gate, parlement, résidence présidentielle et ministères, Temple indou Sree Lakshmi Narayan Mandir (Birla Mandir), Tombe de Humayun…

Les temple indous, avec le tilak sur le front (le fameux point de poudre rouge qu’arborent tous les indous), les statues de dieux et de personnages fantastiques,  la musique, les pieds nus… tout cela plaît beaucoup aux enfants et on joue à reconnaître Ganesh, Vishnou… Dans la plupart des lieux – même en plein air, il faut se déchausser. C’est un peu comme manger avec les doigts. Ce qui est « interdit » chez nous est requis ici, alors autant en profiter !

Je ne me lancerai pas dans une description de chacun de ces sites car les guides touristiques le font bien mieux que moi. Et ce serait dommage de ‘spolier’ votre futur voyage. Je vais plutôt m’attarder sur ce que les enfants ont particulièrement aimé, malgré la fatigue du jet lag :

  • Le musée de Gandhi, un tantinet désuet, leur a plu, contre toute attente (pas toujours facile de les traîner dans un musée). Une pièce est dédiée aux enfants avec une vingtaine de maquettes représentant des scènes de la vie de Gandhi, et c’est un excellent moyen de leur raconter son existence fascinante. On peut marcher sur les derniers pas de Gandhi, on doit se déchausser, et il y a de l’espace pour se dégourdir les jambes.
  • Le Qutb Minar, et ses écureuils, les indiens qui voulaient prendre les enfants en photo (et leur pincer la joue au passage), les tombeaux de pierre s’apparentant à des labyrinthes.
  • La cuisine indienne. Nos enfants sont des aventuriers culinaires et veulent tout tester. Donc on prend la carte du restaurant,  on choisit un peu au pif, et on se régale. Pour l’instant les piments n’ont pas été un problème, c’est tout à fait supportable pour leurs palais déjà bien habitués.
  • Les trajets en Tuk Tuk. Négocier, bien s’accrocher, ne pas être sûrs d’arriver au bon endroit… cela fait partie de l’aventure !
  • Les vêtements colorés des femmes, les yeux cernés de khôl des enfants pieux, les turbans des sikhs, les tenues oranges des pèlerins du Gange…
  • La mousson. Nous y avons échappé le 1er jour, et y avons eu droit le lendemain matin. Il y a 2 type de pluie. La pluie drue et orageuse, qui dure quelques minutes et inonde les rues en un temps record. Et la pluie ‘faible’ mais continue pendant plusieurs heures. Nous avons eu droit à cette dernière. Cette pluie nous a malheureusement empêché de visiter le Old Delhi, praticable uniquement en Tuk Tuk. Car qui dit mousson dit routes inondées, et je vous laisse imaginer le désastre si vous êtes dans un véhicule sans portes ni fenêtres, à ras du sol… C’est notre grand regret du voyage.
    La mousson a aussi ses bons côtés : fraîcheur fraîcheur et fraîcheur.  Mais aussi : le plaisir d’être mouillés sans que cela soit désagréable, la sensation d’être dans un bateau quand on est en voiture (accompagné de hooo et haaa de notre fils à chaque gerbe d’eau).

Les enfants ont eu quelques questionnements sur les indiens qui vivent dans la rue. Cela a été l’occasion de (re)expliquer le système de caste aux enfants. C’est difficile à comprendre pour nous occidentaux, mais cela permet de mieux ‘accepter’ les scènes parfois dérangeantes. Les enfants interprètent ces situations comme une particularité culturelle et arrivent à prendre beaucoup de recul.

Nous avons logé au Grace Home dans le quartier de Saket. Famille adorable et très attachante, immersion dans la vie indienne. Les enfants ont eu du mal à partir tant ils se sont attaché à nos hôtes (et leur chien 🙂

Le voyage s’est poursuivi vers le Rajasthan.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bon finalement pas de catastrophe pendant la visite de Delhi, comme quoi… Maintenant je peux le dire : Parfois tout se passe bien 😉

    J'aime

    1. Mais oui, l’Inde ça vaut vraiment le coup, au moins une fois dans sa vie 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s